Les grosses bouteilles. Leur nom, leur histoire.

gammeDe plus en plus, à l’occasion d’un anniversaire ou d’une fête, on offre, au lieu d’un ou deux cartons de bouteilles, une ou deux grosses bouteilles. Mais quels sont leurs noms ?

La plus connue est le Magnum mais combien connaissent sa contenance ? Et comment s’appel une bouteille de 6 litres ? Pourquoi ces nom et d’ou viennent-ils?

Voici la grande famille qui a pris de la bouteille!

Magnum: 1.5 l soit deux bouteilles (75dl)
C’est le neutre de l’adjectif latin magnus « grand ». Attesté dès 1884, sans doute par l’intermédiaire de l’anglais. Attesté en 1788 au sens de grosse bouteille.

jeroboam

Jéroboam: 3 l soit 4 bouteilles
Apparait en français en 1907 (Robert historique) emprunté de l’anglais où le mot a le sens de « grande coupe » (1816), puis de « grosse bouteille » (1889).
Mais Jéroboam fut le roi d’Israël, qui succéda à Salomon après avoir évincé le fils de celui-ci.

Réhoboam ou mieux Roboam: 4.5 l soit 6 bouteilles
Pas d’attestation du sens figuré dans les dictionnaires.
Roboam était le fils de Salomon évincé par Jéroboam, il ne fut « que » roi de Judas.

Mathusalem: 6 l soit 8 bouteilles
Attesté au sens de « grosse bouteille » dès le milieu du 20ème siècle, en particulier pour le champagne, C’est encore un personnage biblique, grand-père de Noé et qui vécut 989 ans ; il est de ce fait symbole de longévité. « C’est vieux comme Mathusalem! » à ne pas confondre avec « c’est vieux comme Hérode! »

Salmanazar: 9 l soit 12 bouteilles
Attesté dès 1964, pour le champagne. Nom de quatre rois d’Assyrie ; le dernier guerroya en Palestine et en Phénicie au 8ème siècle av. J.C.

Balthazar:  12 l soit 16 bouteilles
Attesté dès le milieu di 20ème siècle, pour le champagne. Le Petit Robert fait de Balthazar le roi de Jérusalem ; pour moi, il s’agit du roi de Babylone, fils de Nabuchodonosor, vaincu par Cyrus, roi des Perses.

Nabuchodonosor

Nabuchodonosor: 15l soit 20 bouteilles
Attesté dès 1907, au sens figuré, pour le champagne. Et sans doute à l’origine de deux dénominations précédentes. Roi de Babylone, alors à l’apogée de la gloire ; vainqueur des Hébreux, il en déporta une partie (captivité de Babylone).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire